Autun en Bourgogne :

 

Autun, Augustodunum, ville romaine, un peu d'histoire :


Dans l’antiquité, la ville d’Autun se nommait Augustodunum (signifiant la forteresse d'Auguste). Elle fut construite sous le règne de l'empereur romain Auguste (-27/14).
Comme dans d’autres grandes citées romaine en Gaule (Nîmes, Lyon, Arles..), Autun s’enrichie des grands monuments caractéristiques de cette civilisation.

 

Augustodunum est, comme le nom l’indique, une création de l’empereur Auguste, vers 10 avant Jésus-Christ. Il s’agit de la nouvelle capitale des Eduens, remplaçant ainsi Bibactre. « Sœur et émule de Rome », c’est une création de toute pièce, sans base économique, étagée au dessus de l’Arroux, adossée au massif de Montjeu. Troisième ville des Gaules a être dotée d’une enceinte après Nîmes et Trèves, elle compte dès cette époque 30 000 habitants, autant que Lugdunum. La paix romaine n’est troublée qu’en 21 par le révolte de Sacrovir. Le « droit des honneurs » est accordé aux citoyens par Claude en 48. Les célèbres écoles moeniennes seront dirigées sous Constantin par le rhéteur Eumène.


Le Musée Rolin :

Installé dans la maison natale (XVe siècle) du chancelier du duc de Bourgogne, Nicolas Rolin, le musée renferme des collections articulées en quatre départements :

    1. Le département ‘archéologie romaine’ présentant l'aspect et les activités de la cité antique;
    2. Le département ‘histoire de l’art médiéval’ présentant entre autre des pièces telles que la "Tentation d'Eve" de Gilbertus, la "Nativité" du Maître des Moulins.
    3. Le département ‘histoire locale’ présentant des documents évoquant le passé d'Autun du 15ème au 19ème siècle.
    4. Le département ‘Beaux Arts’, introduite par une salle consacrée aux arts décoratifs, réunissant des peintures françaises et européennes du 17ème siècle au 20ème siècle (Teniers, Natoire, Dèveria, Vernet, Maurice Denis).

Le Musée Rolin est aujourd'hui enrichi par la donation André et Monique Frénaud qui regroupe 94 œuvres d'artistes tels que Estève, Miro, Ubac, Dubuffet, Bazaine, Fautrier...

Remarque : La Nativité du Maître de Moulins fera partie d’une exposition à Paris puis à Chicago. Elle ne sera donc pas visible au Musée Rolin avant juillet 2011.

 

Les monuments de Autun :


•    Une enceinte de 6 km de long, enfermant une superficie de 200 ha, comportant de nombreuses tours.
•    Quatre portes : L’enceinte disposait de quatre portes d’accès (deux subsistent ; les portes Saint-André et d'Arroux) aux extrémités des deux rues principales qui se coupaient à angle droit (cardo maximus et decumanus maximus).

Porte d'Arroux au Nord

Porte Saint-André à l'Est

Porte Saint-Andoche à l'Ouest

Porte de Rome à au sud


•    Un théâtre romain : Il pouvant contenir jusqu'à 20 000 personnes, le plus grand en capacité de la partie occidentale de l'Empire romain.
•    Un amphithéâtre : Il n’en reste plus de trace. Il se situait à côté du théâtre.
•    Un temple dit « de Janus », à l'extérieur des remparts. Ce temple a été à tort attribué à la divinité romaine Janus, en vérité les archéologues ignorent quelle divinité était vénérée en ce lieu. On peut lire sur une plaque explicative près du temple de Janus.

 

 

PorteStAndre 1458

photo JPR

La porte Saint-André :

 

Cette porte ouvrait la ville à l’est, à l’extrémité du decumanus maximus . Son agencement est identique à celui de la porte d’Arroux, en revanche elle a subit des modifications au cours des siècles.

 

Cette porte rappel celle de Nîmes : Nimes Ville Romaine>

 autun porte d aroux

Photo internet

 Porte d’Arroux :

 

 

Cette porte ouvrait la ville au nord, à l’extrémité du cardo maximus (voie traversant la ville du nord au sud).

 

 

Elle présente deux grandes arcades pour le passage des véhicules et deux petites pour le passage des piétons. Le décor de la corniche permet de la dater du Ier siècle avant J. C.
Elle est très bien conservée et a conservé toutes ses caractéristiques romaines.

 

Theatre 1447

photo JPR

Le théâtre gallo-romain :

 

En 1976, la prospection aérienne de René Goguey permit enfin au bout de 13 ans de mettre en évidence tout un ensemble dont un vaste théâtre à 150 mètres au Nord-Ouest du Temple de Janus dont les sondages de 1977, révélaient des murs courbes et rayonnants de la cavea édifiée sur les murs d'un important bâtiment antérieur. Son diamètre de 120 mètres dépassant le demi-cercle, il appartient à la série des théâtres gallo-romains associés à des Temples (ou amphithéatre voirSanctuaire des Trois Gaules>)

 

   

 Temple Janus angle

Photo internet

Le temple de Janus :

 

Ce temple est de type fanum; de tradition gauloise cependant, sa technique de construction, datable du Ier siècle de notre ère est romaine.

Le nom de Janus lui a été associé à tort au XVIe siècle par l'historien Pierre de Saint-Julien de Balleure qui interprètera ainsi le nom du secteur où il s'élève : La Genetoye. Ce terme désigne en fait un lieu où poussent des genêts. La divinité vénérée ici, reste totalement inconnue.

 

 

voir : Religion Celto-Gallo-Romaine Partie 3 page 22>

 

 Autun Pyramide de Couhard

Photo internet

 

 

La pyramide de Couhard, qui se dresse à proximité d'une ancienne nécropole le « Champs des Urnes », serait la sépulture du druide éduen Divitiacus, ami de Cicéron et de César ou encore d'un ancien vergobret.

 

voir : Religion Celto-Gallo-Romaine Partie 1 (page 38 du diaporama)

 

 

Est-ce un tombeau ou un cénotaphe6,7?La création d'Autun attira les populations environnantes et notamment les habitants de Bibracte, l'oppidum éduen, qui tomba peu à peu dans l'oubli.

 

 CathédraleSaint-Lazare

Photo internet

Cathédrale Saint-Lazare :


On entreprit sa construction vers 1120, pour accueillir les reliques de Lazare. En 1146, le transfert des reliques donna lieu a une telle liesse populaire qu’il fallut faire appel à l’armée. L’architecture intérieure est caractéristique du style dit « roman bourguignon », agrémenté d’un décor sculpté riche et varié. Les XVe et XVIe siècles ont amenés des modifications sur l’aspect extérieur, avec notamment l’édification d’une flèche entièrement creuse, sans charpente, qui s’élève à 80m au dessus du sol.

 

 

 AutunPassagecouvert

Photo internet

 

Passage couvert :


Il est construit au milieu du XIXe siècle, à la place de la halle aux Marchands Forains devenue insalubre. Le concept de passage couvert était très « à la mode » à cette période. Un grand nombre a été détruit au XXe siècle. Celui d’Autun a conservé son décor en stuc néo-renaissance et sa verrière d’origine.

 

 

Autun fut célèbre pour son école de rhétorique, dont les premiers à avoir apporté les lettres à Trèves furent les panégyristes, professeurs de rhétorique venant des écoles d'Autun, Bordeaux, Rome et de Trèves même.

Dans les discours de 197 à 312, cinq sont composés à Autun. En 107 déjà cette école de philosophie et de Rhétorique d'Autun attire des étudiants de tout l'Empire9. Le poème de 148 hexamètre, est écrit par un rhéteur de la fameuse école de rhétorique qui florissait à Autun à l'époque de Constantin10,11.


Prise par Julius Sacrovir en l'an 21, elle fut le foyer de la révolte de ce Gaulois (qui se tua aux environs). Au IIIe siècle, elle fut assiégée pendant sept mois, prise et détruite par l'usurpateur Victorinus en 270 ; puis rebâtie dans le siècle suivant par Constantin.
Début 2010, lors de la construction de logements, près de la porte d'Arroux, les travaux ont permis de découvrir un quartier antique ainsi plus de 100 000 pièces de monnaie en bronze datant du IIIe siècle.

 

Le christianisme, apporté par des marchands grecs, apparaît au IIe siècle. Les premiers chrétiens se réunissent hors les murs. Saint Symphorien, fils de Faustus et Augusta (qui avaient accueilli saint Bénigne), est décapité en 176 pour avoir ricané au passage d’une procession païenne.

 

L'oppidum Bibracte Sortie SAB 2009>

 

 

 

Album Photos :

 

portestandre_14...
portestandre_1458 portestandre_1458
portestandre_14...
portestandre_1460 portestandre_1460
portestandre_14...
portestandre_1461 portestandre_1461
portestandre_14...
portestandre_1462 portestandre_1462
templejanus_145...
templejanus_1453 templejanus_1453
templejanus_145...
templejanus_1454 templejanus_1454
theatre_1445
theatre_1445 theatre_1445
theatre_1446
theatre_1446 theatre_1446
theatre_1447
theatre_1447 theatre_1447
theatre_1448
theatre_1448 theatre_1448
theatre_1449
theatre_1449 theatre_1449