Journées Archéologique 2017 Visite Aqueduc :

 

L’aqueduc du Gier est un des aqueducs antiques de Lyon desservant la ville antique de Lugdunum. Il est le plus long des quatre aqueducs ayant alimenté la ville en eau, et celui dont les structures sont le mieux conservées. Il doit son nom au fait qu'il puise aux sources du Gier, affluent du Rhône. Les vestiges de l'aqueduc font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 20 mars 1912.

 

La fontaine de Versapiens ????? :

Vespasien (source wikipedia) : Il recourt à de véritables innovations dans le domaine fiscal en créant une taxe sur la collecte d'urine qui était à l'époque, le seul agent fixant pour les teintures. « Son fils Titus lui reprochait d’avoir mis un impôt sur les urines. Il lui mit sous le nez le premier argent qu’il perçut de cet impôt, et lui demanda s’il sentait mauvais. Titus lui ayant répondu que non : "C’est pourtant du liquide", dit Vespasien1. » Cette conversation nous est restée sous forme de proverbe « l'argent n'a pas d'odeur » et les premières toilettes publiques de Paris furent nommées vespasiennes en souvenir de cette initiative restée célèbre.

 

DSC 0465 egoutbassin
Le bassin de décantation : Ce bassin qui devait recevoir les eaux de l'aqueduc du Gier (seule à atteindre le sommet de Fourvière) était traité. Les impuretés restaient sur le fond du bassin de décantation. Une ouverture, reliée à un égout permettait l'évacuation des impuretés. Il devait surement exister un service d'entretien, voir un système de fermeture de l'arrivée d'eau pour pouvoir exercer cet entretien. Il n'existe aucune information historique ou archéologique sur de tel système.

 

 

 thermelyonduP

 Point terme

Point protoconsule???

 

 

 

DSC 0475