Histoire de la Marine de Guerre (en cours) :

 

 

Dans l'antiquité :

 

Les Romains :

La méditerrannée ("lac romain", Mare Nostrum, "Notre Mer") a servit de base à la conquête de l'Empire. L'armée navale apparaît avec la premièr conflit avec Carthage en - 264 av. JC. (première guerre punique). Carthage occupait la Sardaigne, la Corse et la Sicile. Pour s'emparer de cette dernière stratégique, Rome fit appel à la flotte Grec avant de créer la sienne.

Les Romains innovèrent en équipant leurs galères d'une passerelle articulée (nommé "corbeau") qui s'abattait (harponnait) le navire ennemi, permettant ainsi aux soldats de franchir et attaquer. La première victoire est  en 260 av. JC., la victoire de Mylae (Nord de la Sicile) contre Carthage.

 

La bataille d'Actium :

 

Source : Hisoria, numéro spéciale N° 31

Jules César est assassiné en 44 av. JC. Deux hommes se présentent pour lui succéder, son meilleur ami Antoine et son fils adoptif Octave de 19 ans. Un troisième, Lépide viendra former le second triumvirat (le premier ayant réuni, en -60, César, Pompée et Crassus). Le monde romain est paratgé :
Octage pour l'Occident, Antoine pour l'Orient et Lépide pour l'Afrique.
Pour sceller l'accord, Antoine épouse Octavie, la soeur d'Octave.

En Egypte, Antoine rencontre Cléopâtre. Il l'épouse, répudie Octavie en 32 av. JC. et ont trois enfants. Dans son testament, il lègue à ses trois enfants, les plus belle conquêtes romaine en Orient. Octave réagit et déclare la guerre à Cléopâtre.

Antoine et Cléopâtre font route vers l'est et installe leur marine et leur armée sur la côte d'Epire, dans le golfe Ambracique, que termine le promontoire d'Actium.
 
Les forces :
 
- Antoine : 10 000 fantassins, 12 000 cavaliers, 500 vaisseaux dont certains à huit et dix rangs de rameurs, plus 800 navires de Cléopâtre et des troupes auxiliaires fournies par des rois orientaux.
 
- Octave : 250 bâtiments dont des trières plus rapides et plus agile que les navires d'Antoine et 8 000 fantassins. La flotte est commandée par un ami d'Octave l'amiral Agrippa. Marcus Lurius commande l'aile gauche, Lucius Arruntius est au centre, Agrippa et Octave dirigent l'aile droite.
 
 
corbeau1  corbeau2 
 Le "Corbeau" Sur leur navire, les Romains auraient adapté "le corbeau", un pont mobile dont l'extrémité est munie d'un lourd poids de fer. En s'abatant sur le pont du navire ennemi, il mobilisait ce dernier, permettant ainsi à l'infanterie marine de passer au corps à corps.
 
 
Les galères possédaient aussi des tourelles de bois équipées de catapultes

Octave vainqueur, Antoine et Cléopâtre s'enfuie et se réfugient à Alexandrie d'ou ils se suicident à l'arrivée d'Octave. En 27 av. JC., les sénateurs donnent à Octave le surnom d'"Auguste", ce qui signifie qu'il a été choisi par les dieux.
 
Virgile décrit cette bataille dans L'Enéide.
 

 

 

 

 

Amiral Nelson :

 

Bataille de Trafalgar qui vit s'affronter au large de Cadix (Espagne), le 21 Octobre 1805, la flotte franco-espagnole et les navires anglais de l'amiral Nelson.

Trafalgar, on a retrouvé l'épave du "Fougueux", voir fichier pdf joint.

 

La Fayette :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attachments:
Download this file (Epave du Fougueux.PDF)Epave du Fougueux[Epave du Fougueux]1452 kB