Les Phéniciens :

 

Ils sont un peuple de marins et de commercants et ils établirent de nombreux comptoirs de commerce.

Leur territoire : Il est difficile de le délimiter précisément. L'Ancien Testament le situe au nord-ouest du pays de Canaan, dans une zone qui correszpondrait au Liban.

 

Les mentions les plus anciennes de la Phénicie se retrouvent au XVe siècle av. JC., chez les Egyptiens. Le terme "phénicien" apparaît en Grèce, au VIIe siècle av. JC., et sert à désigner les ports marchands de cités aussi importantes et réputéses au Tyr ou Byblos.

 

Origine du nom : Ils exportaient une teinture pour étoffe de couleur pourpre, qui en grec se dit "phoinix", d'ou une origine probable de leur nom.

Dans leur mythologie, on trouve la légende du Phénix qui se serait brûlé les ailes en approchant de trop près le soleil, comme les Phéniciens se seraient tanné la peau à courir les mers.

De grands marins : Il avaient une grande maîtrise de la construction des bateaux, de la navigation et une grande sience des étoiles.

 

Des cités-colonnies : Ils étaient de grands négociant. Ils établirent des cités-colonies dont la plus importante fut Carthage au alentourde l'an 700 av. JC. En 332 av. JC Alexandre le Grand en fit la conquête.

Carthage : Durant plus de sept siècles (814 à 146 av. JC.) Carthage fut le plus grand port de commerce de toute la méditerranée. Ce port était composé de deux quais principaux pour les marchandfises (capacité de deux cent vingt bateaux de commerce) , auquel s'ajoutait un arsenal militaire (capacité cent soixante-dix navires). Le site correspondait de nos jours au lac de Tunis.

 

Les Phéniciens, ou plutot les Tyriens, les Sidoniens, les Giblites (les gens de Byblos) ou les Arwadites (l'ethnonyme Phénicien fut inventé par les Grecs) furent ensensés dans le premier livre des Rois ou il apparaissent comme les alliés fideles d'un roi que l'archéologie a du mal à documenter (Salomon). La Bible décrit leur cohabitation avec les hébreux de l'époque assyrienne (vers VIII), à l'époque hellénistique  comme étant un eabomination. Elle décrit ce peuple polythéiste comme orgueilleux et aux moeurs décadentes. La meilleure preuve de cette coabitation étant le mariage d'Achab, roi d'Israel avec Jezabel, fille d'Ittoball de Tyr.

Tournés vers la mer, les Phéniciens ont construit des ports sur la côte syro-palestinienne et de nombreux comptoir autour de la méditerranée.

Samarie, la capitale des Omrides fut établie vers -800 sur une colline dominant un riche terroir, à 60 km au nord de Jérusalem. Les fouilles qui y furent menées attestent de l'influence économique et culturelle phénicienne. La présence phénicienne se maintiendra même après la destgruction du royaume du Nord par les Assyriens vers -724, et la déportation d'une partie des Israélites.

La présence phénicienne, du moins à l'époque perse, couvrait en réalité toute la côte palestinienne. Elle est  notamment perceptible dans les cités philistines comme Ashkélon, en Galilée du Nord (à Hazor, ville reconstruite par le roi Achab IXes), la cité Biblique de Dan et Jaffa (d'après l'inscription d'Eshmunazor II) devait abriter une colonie phénicienne et au Sud du royaume de Juda, en bordure du désert du Sinaï, sur le site de Kuntillet al-Ajrud.

Leurs art était d'inspiration Egyptienne et Grecs et leurs religions polythéiste avec des invocations à différents Dieu tel que Yahweh de Samarie et son Ashérah, à Baal, etc. Loin du cliché Biblique, les Phéniciens partageaient des cités cosmopolite avec les Hébreux qu'ils soient Israélites ou Judéens.

 

 

 

Archéologie sous-marine :

L'exploration d'un bateau Phénicien datant du 5ème siècle av. JC. et d'une barque de pêcheurs du 1er siècle av. JC., semblable à celle utilisée dans les Evangiles.

barque de pêcheurs du 1er siècle av. JC voir article : Archéologie et Bible>

 Vidéo (source extrait Fascinantes Découvertes DVD) :

Source : DVD La Bible révélée par l'archéologie (Fascinante Découvertes). Ce documentaire suit les archéologues dans leur recherche de datation, de conservation et de restauration.

 

 

Attachments:
Download this file (bateau_galileen.pdf)bateau Galileen[bateau Galileen]735 kB